La mécanique de la gratuité sur le Web – Introduction

En fréquentant le web, on a parfois la sensation du tout-gratuit, disponible immédiatement, en ligne. Semblant délivré du règne de la marchandise et des règles commerciales, l’internaute peut avoir l’illusion d’un espace fondé sur le don et l’échange. L’altruisme et la générosité remplaçant alors les dollars et les euros. Un tel sujet est si vaste qu’il serait difficile d’en appréhender ne serait-ce que les limites, mais on peut essayer d’éclairer cependant certains points.

J’aborderai certaines notions et concepts « économiques » avec mes petits mots, intuitions et ressentis, et sans doute que des professionnels, professeurs ou étudiants éclairés n’y verraient que des approximations grotesques d’un loulou qui n’y connaît rien.  ^^ Nous verrons, n’hésitez pas à commenter.

J’avais abordé cette thématique dans un billet qui date de presque deux ans. Le trouvant globalement toujours pertinent, j’ai souhaité l’actualiser, et surtout le poursuivre, considérant que j’avais omis d’évoquer certaines choses. Il sera publié en plusieurs billets, échelonnés cette semaine et sans doute la semaine prochaine.

De quoi allons-nous parler alors ? Nous allons donc évoquer le mécanisme ou les mécanismes permettant la gratuité d’un produit ou d’un service sur le web, et les bénéfices et profits à livrer un service ou un produit gratuit aux internautes. Nous aborderons ensuite les formes de monétisations d’outils et de services parfois gratuits de prime abord, souvent au détriment de l’utilisateur. Enfin, j’essaierai d’aborder ce qui me semble inquiétant dans la grande tendance de l’Open Data.

Quel en est l’enjeu de cette série de billets ? Vous faire réaliser que rien n’est fortuit et que tout, presque, n’est qu’histoire de gros sous. Par commodité, nous appellerons donc le fournisseur du produit ou service gratuit l’acteur, quel qu’il soit (société, particulier, etc.) ; nous appellerons le bénéficiaire le client.

« Rien n’est jamais sans conséquence, En conséquence, rien n’est jamais gratuit » [Confucius]

A suivre : La mécanique de la gratuité sur le Web (2) : Financements


Gof, CC by-sa.

Publié par

Gof

Canard boiteux numérique ; juste intéressé, juste passionné.

2 réflexions au sujet de « La mécanique de la gratuité sur le Web – Introduction »

  1. Salut Gof

    Tu viens de me ruiner le moral sur 5 générations snifffffff

    T’as pas honte ^^

    Tu cites Lao Tseu … oki, moi je me cite : « tu prends le gratuit et rien que le gratuit »

    mouarfffff

    Plus sérieusement, tu peux très bien te protéger relativement bien en croisant différents freeware …

    De plus ne pas mettre ses œufs dans le même panier limite une éventuelle exploit zero day …

    Après faut pas être dupe non plus, le payant offre un surcroit de protection et facilite la vie (reste encore le problème du paramétrage correcte etc … )

    @+ hô master es security :p

    Beetlejuice

  2. Salut Beetlejuice :)

    Le dernier billet de la série étant publié, on peut en papoter maintenant si tu veux ^^

Les commentaires sont fermés.