Mécanique de la Brève hebdomadaire

Suite à quelques conversations en IRC, je me suis dit qu’une présentation de ma façon de procéder pour la publication de la brève pourrait peut-être s’avérer intéressante pour certains. Pas sûr que tout le monde soit intéressé par cette « mécanique » réalisée toutes les semaines cela dit ;) Pour ceux qui ne connaissent pas le concept, je vous propose de lire un des posts d’introduction de cette publication..

A travers ce petit billet ici vous sera présentée la petite mécanique de la brève hebdomadaire. Ce sera l’occasion d’évoquer les outils – basiques – de veille que j’utilise, mon utilisation personnelle de ces derniers, l’élaboration et la mise en page de la brève, jusqu’à sa publication dans la nuit du samedi à dimanche toutes les semaines. Il ne s’agit que de présenter ma méthode de travail sous un système Windows, maintenant rodée, et non pas vous indiquer LA bonne méthode ou LES bons outils bien évidemment ; tout est affaire d’habitudes, de préférences et de convenances personnelles. Vous constaterez que tout cela reste très artisanal :p

 Les outils de veille

4 outils différents me permettent de suivre l’actualité suivant mes centres d’intérêt. Rien d’exceptionnel ici, ils sont le quotidien de beaucoup d’internautes. Travaillant comme beaucoup de monde en journée dans un métier qui n’a rien à voir avec les réseaux, la veille, et le suivi de l’actu, je me rattrape le soir en rentrant du taf, et quelques heures par week-end. Bien souvent après coup de l’instantanéité de l’information elle-même. A ces outils ordinaires et quasi –quotidiens on pourrait ajouter la recherche d’informations supplémentaires, ponctuellement, par les moteurs de recherche, spécialisés ou généralistes, et l’inscription à certaines « newsletters ».

  • l’IRC. Je ne l’utilise pas comme un outil de veille, mais comme un outil d’échanges avec des habitués, et je tombe parfois sur des infos intéressantes. L’itinérance (concept de « sérendipité ») suite aux liens postés peut amener aussi à faire de belles découvertes.
  • Twitter, avec un client desktop TweetDeck. L’interface Twitter ne me semble pas du tout adaptée pour un usage régulier ; la présence d’un outil tiers me semble indispensable. Je sais qu’il en existe d’autres, mais je n’ai pas pris le temps de tous les essayer. Je suis peu de monde via Twitter, et je ne systématise pas l’abonnement aux tweets des gens qui me suivent. Il faut que la TimeLine respire, et la surabondance d’informations ne me permettrait pas de la suivre. Ainsi, via Twitter, je ne suis que quelques personnes, avec qui je serai susceptible d’avoir de l’interaction suite à une info via un échange. Ma veille Twitter ne s’opère qu’en ligne lorsque je suis sur le PC, c’est-à-dire le soir ou le week-end. L’intérêt est en effet moindre si ce n’est pas dans l’instant pour interagir, questionner et relancer. Je reviendrai sur cet usage de Twitter dans un prochain billet je pense.
  • La lecture de flux RSS avec un client local. Je suis un grand consommateur de flux RSS, même de flux RSS de publications Twitter (les auteurs trop abondants, ou encore ceux avec qui je n’aurais sans doute jamais d’interaction). Cela me permet de suivre du monde, en abondance, sans surcharger la « TimeLine Live » des gazouillis. Le lecteur en local me permet de garder un suivi précis de ce qui est lu ou pas, et de rechercher une info dans le temps. J’avais pensé à rssLounge ou TinyTinyRSS, mais je n’ai pas essayé encore.
  • Un plugin avec le navigateur Firefox, Update Scanner, me permettant de surveiller des pages ou des sites ne disposant pas de flux RSS. Ainsi, je peux, en affinant suivant les entités la précision du scanner, suivre les modifications opérées sur certaines pages.

 Un outil de saisie, de classement automatique et de génération de canevas de billets

 Un petit aparté ici est nécessaire pour présenter comment est arrivé ce petit outil. J’avais commencé à réaliser les brèves, suivant un petit canevas BBcode IPB, pour les publier sur Zebulon. C’était en mode très artisanal, avec l’éditeur Notepad++. Le canevas se présentait sous la forme suivante :

=> [b][/b]. [color=grey][/color]. « [i][color="#4169E1"] (...).[/color][/i] »
Source : [url=""][color="#696969"][/color][/url]
Billets en relation :
[color=grey][/color]. [i][/i] : [url=""][color="#696969"][/color][/url]

 Je me préparais ainsi via des copier-coller une cinquantaine de canevas dans un document, et je venais y saisir manuellement toutes les informations. C’était long à réaliser, mais je prenais le temps, et quasi toute la veille de l’année 2010 a été réalisée comme cela et publiée sur les forums de Zebulon.

Alors les gars de internetpol.fr, avec qui j’étais en relation via l’IRC, ont eu pitié de moi ^_^ Sans doute faut-il croire que la brève leur était parfois profitable, ou dans un élan de bonté et de gentillesse parce que l’on se croisait très souvent ;), mais ils m’ont réalisé un petit outil d’aide à la saisie, me permettant de classer, ranger, rechercher, et générer un format BBcode rapidement. Vous vous doutez que cela a changé ma vie, et que j’ai gagné du temps ainsi :D Je ne les remercierai jamais assez, car cela représente du temps à développer et à débugger en liaison avec mes piaillements de canard.

Interface d’ActuDB, le petit outil personnalisé via Internetpol.fr

Une interface de saisie me permet donc, via quelques copier-coller et onglets de sélection, de choisir les catégories, d’affiner les dates, de copier-coller le « chapeau » de l’article cité, d’y rajouter des billets complémentaires se rapportant à la même actualité, et d’y insérer un commentaire personnel si je le souhaite. Une fonctionnalité me permet d’interagir avec mon client IRC pour partager l’information sur mes canaux habituels de conversation, et enfin, une dernière fonctionnalité me permet de générer le BBcode au format de la brève sur une période souhaitée, qui s’ouvre alors directement dans le Bloc-notes et que je n’ai plus qu’à poster en l’état ou affiner. Le contenu est directement hiérarchisé par catégories, et au sein de ces catégories par ordre chronologique.

D’autres fonctionnalités sont présentes, certaines utilisées, d’autres non, mais l’outil est très fonctionnel et très pratique. Les auteurs m’ont juste demandé de le garder pour moi, car il n’avait été réalisé que dans l’optique de me filer un coup de main ; il y a sans doute aussi d’autres raisons qui m’échappent de cette exigence de ne pas dupliquer l’outil. Mais c’est donc ce que je fais très consciencieusement, comme ils l’ont souhaité.

Je désirais garder la génération du BBcode en première sortie, car je ne fais pas que poster les brèves sur cette Mare ici, mais toujours sur les forums de Zebulon, en doublon, comme j’avais initialement commencé. L’outil me permettant de faire la liaison entre le format BBcode et le HTML que je n’aurais qu’à copier-coller dans les billets WordPress est CanRemember. Celui-ci, initialement pensé et créé par un certain et talentueux Bibi26 que l’on ne voit plus sur les réseaux –c’était un adolescent à l’époque, a été repris et entretenu par Falkra de libellules avec l’autorisation de son créateur ; il y a rajouté des fonctionnalités nouvelles et intéressantes petit à petit.

Pour les adeptes et habitués des BBcode de forum, sous Windows, cet outil me paraît indispensable pour créer des mises en page correctes et propres, de pré-visualiser le résultat facilement, et de générer des BBcode compatibles entre différentes plateformes de forums. Il sert également beaucoup aux « Helpers » de forum, en conservant ce que l’on appelle des « canned speech », des petits morceaux de procédure à réaliser, que le « Helper » peut affiner et personnaliser au cas rencontré, pour éviter d’avoir à tout retaper systématiquement. Dans les cas des aides à la désinfection des systèmes Windows, où les manipulations à réaliser doivent être indiquées avec précision pour s’adapter à l’inexpérience de l’internaute en détresse, l’outil remplit parfaitement son rôle et Falkra fait du bon boulot.

La publication

Comme indiqué précédemment, je n’ai qu’un seul copier-coller à opérer, en sortie de l’outil, pour le poster sur le forum au format BBcode IPB. Une manipulation et deux clics pour en générer une sortie en HTML via CanRemember à partir de ce même canevas BBcode, et un copier-coller sur les billets dans WordPress. Quelques manipulations initiales ont été faites dans le thème du blog pour ne pas polluer la page d’accueil et le flux RSS de tous les billets de la brève, afin de ne conserver que le billet introductif dans chacun de ces éléments.

Ces différents outils et aides me permettent ainsi de perdre moins de temps à réaliser les mises en pages et les saisies. Le temps gagné est investi dans la lecture d’informations, qui viennent enrichir la brève hebdomadaire. Je n’ai abordé dans ce billet que les petits outils qui me permettent de garder le rythme de publication de cette veille et de prendre le temps de parcourir plus de liens intéressants, et de suivre des gens, sites et blogs tous plus passionnants les uns que les autres.

Car là réside l’intérêt de la Brève, créer un modeste référentiel, à mon niveau et suivant mes centres d’intérêts, de ce qu’il ne faudrait pas rater en publication intéressante ou en information factuelle sur la semaine écoulée (du samedi au samedi). Tout le mérite revient, comme je le présente dans chacune des brèves en introduction, aux auteurs de ces publications.

 Crédit photo originale Flickr sous CC. Le Billet en PDF.

 

 

Publié par

Gof

Canard boiteux numérique ; juste intéressé, juste passionné.

3 réflexions au sujet de « Mécanique de la Brève hebdomadaire »

  1. Bravo Gof !

    La sélection rassemble la plupart des (tous les?) meilleurs documents publics relatifs à la sécurité informatique.

    Merci aussi à Internetpol pour tout ce qu’ils font dans le domaine.

    Continue…

  2. Tu trempes ton bec dans notre marc (à 0xCAFE) depuis plusieurs années alors c’était pour nous un moyen de te remercier pour ton travail acharné. En tout cas, pour un canard, tu ne relates pas d’histoires bidons ; ça en bouche un *coin* tout ça, tu mérites la Palme d’or.

Les commentaires sont fermés.